Greffe de cheveux

Toute la chirurgie esthetique

La qualité et au meilleur prix, pour lutter contre le tourisme médical !La greffe de cheveux est utilisée pour contrer la calvitie. Plusieurs techniques existent aujourd’hui pour pouvoir l’appliquer.
La technique FUE automatisée IFA ® ( Implantation Folliculaire Automatisée) révolutionne la greffe de cheveux :

Greffe médicale ( jusqu’à 3000 cheveux) sans cicatrice , sans suture.
Indolore après une petite anesthésie locale( pas plus traumatisant qu’un piercing, réalisé par des intervenants étrangers au corps médical).

La taille des mini micro – greffons est de 0,8 mm ou 1mm, d’autres techniques sont à 2 mm et laissent obligatoirement une surface cicatricielle en code barre aussi peu esthétique, sinon plus que la bandelette !

Avec la technologie IFA ® ( Implantation Folliculaire Automatisée), aucune trace visible de l’intervention après 10 jours , même votre coiffeur avec une loupe ne verra rien !
A partir de 1950€ (coût aux USA 15 000$).

La societé Médicamat, spécialiste de la greffe capillaire depuis plus de 15ans a développé la clé de la technique FUE automatisée IFA ® (Implantation Folliculaire Automatisée), grâce à leurs innovantes technologies et appareillages pour répondre aux nouvelles attentes des patients : rapidité, efficacité, mais surtout une technique sûre et sans douleur. Elle détrône en 2016 la méthode fue traditionnelle.

La technique FUE automatisée IFA ® ( Implantation Folliculaire Automatisée) révolutionne la greffe de cheveux car elle garantit des résultats exceptionnels et ce, sans causer la moindre douleur au patient et en lui garantissant zéro cicatrice.

Comment ça marche ?

La technique IFA® ( Implantation Folliculaire Automatisée) n’est autre que la technique FUE traditionnelle, automatisée. Pour la réaliser, la médecine esthétique a combiné la technique FUE traditionnelle à la technologie de la machine PUNCH HAIR MATIC ® pour permettre au patient de jouir d’un traitement optimal, rapide et, sans douleur.

Ce traitement se décompose en deux phases : le prélèvement et la ré implantation.
La phase de prélèvement

Pour réaliser le prélèvement des greffons, le médecin va se munir d’une pièce à main, elle- même munie d’un micro moteur rotatif. Celui-ci va tourner à une vitesse, préalablement définie par des paramètres précis du cuir chevelu. Quant à la taille du diamètre du punch choisi, il oscillera entre 4 tailles : 0.8mm, 1mm et dans des cas très spéciaux 1.25mm ou 1.40mm.

Les greffons vont ainsi être aspirés et stockés dans la partie réservoir de la pièce à main. Ils seront ensuite récupérés de manière régulière, puis placés de manière alignée sur des compresses stériles préalablement imprégnées de sérum physiologique.

La phase de ré implantation

A l’aide de la commande électro-pneumatique de l’appareil et la pièce à main de ré implantation, chaque greffon – préalablement prélevé et disposé sur une compresse -, va être saisi par aspiration.

Une fois saisi, chaque greffon va être réimplanté dans chaque incision grâce à une poussée du piston de la pièce à main de ré implantation.

Pièce à main de prélèvement du Punch Hair Matic
Quels sont les caractéristiques et les avantages de la technique FUE automatisée IFA ®( Implantation Folliculaire Automatisée)

Les principales caractéristiques de cette technique sont au nombre de trois : l’absence de transection, la qualité et la quantité de greffons viables, mais aussi la rapidité d’une telle technique.

En effet, cette technique permet d’obtenir jusqu’à 100% de greffons intacts, ceux-ci présenteront une qualité de renouvèlement optimal et, garantiront une repousse parfaite au patient.

Ce pourcentage est possible grâce à la technique d’extraction réalisée par le biais du punch rotatif, qui trouve directement l’angle à prendre pour extraire le cheveu sans danger et sans risque de transection.

De plus, grâce au PUNCH HAIR MATIC ®, la vitesse d’exécution de la phase d’extraction et d’implantation sont sensiblement augmentées et permettent de réduire la durée du traitement.

 

La Technique FUE traditionnelle, cheveu par cheveu

La technique FUE traditionnelle est utilisée principalement dans le traitement des petites zones, sur lesquelles on constate une perte de cheveux ; mais cette technique, autrement appelée « technique cheveu par cheveu » est également très efficace pour étoffer la zone frontale.
Cette technique était l’une des plus efficaces ces dernières années, mais aujourd’hui, face au développement de nouvelles techniques comme la FUE automatisée IFA ® ( Implantation Folliculaire Automatisée), les inconvénients de cette techniques prévalent sur les avantages qu’elle pouvait apporter autrefois.

Comment ça marche ?

La technique FUE traditionnelle est une opération qui se réalise entièrement manuellement, ce qui rend le traitement relativement long et présente plusieurs inconvénients ; que ce soit pour le médecin qui la réalise, ou pour le patient qui se fait traiter.

Pour la réaliser, le médecin, à l’aide d’une petite lame de forme circulaire, va prélever des greffons (autrement appelés unités folliculaires, qui contiennent en moyenne 1 à 3 cheveux).

Ces prélèvements s’effectuent au niveau de la zone capillaire dite « donneuse », celle-ci correspond à la zone où les cheveux conservent une certaine faculté de renouvèlement.

Une fois ces bandelettes de cheveux prélevées, les greffons vont être prélevés un à un, manuellement, par le biais d’une une pince.

Ces opérations laissent de minimes cicatrices, qui seront à terme invisibles à l’œil nu.

Les greffons ainsi prélevés vont être implantés vers la zone receveuse, celle où le patient manque de cheveux. Ces implantations s’effectuent elles aussi manuellement, cheveu par cheveu, grâce à l’aide d’une aiguille qui permettra de les positionner IFA ® ( Implantation Folliculaire Automatisée) sur la zone souhaitée.

Ce schéma présente l’angle parfait que doit réaliser le médecin grâce à l’aide de sa pince pour prélever le cheveu. S’il ne le respecte pas, il risque de causer des transections.

Les cheveux ré implantés vont donc conserver leur capacité à se renouveler et ainsi permettre au patient de retrouver l’aspect esthétique capillaire satisfaisant qui lui faisait défaut.
Qu’est-ce qu’une transection ?

Lorsque le cheveu est mal extrait, le bulbe du cheveu risque d’être détruit de manière partielle ou totale. Cette destruction va empêcher la repousse future du cheveu, et donc sa capacité à se renouveler lorsqu’il sera ré implanté chez le patient.

Ce schéma présente un prélèvement mal réalisé qui conduit à une hypothétique transection.
Quels sont les inconvénients de la technique FUE traditionnelle ?

En premier lieu, la technique FUE traditionnelle est une technique extrêmement lente, qui requiert un temps d’intervention bien plus long que celui de la technique chirurgicales dite des « bandelettes » ou encore de la technique FUE automatisée IFA® ( Implantation Folliculaire Automatisée).

Dans un deuxième temps, le fait que la FUE traditionnelle se réalise manuellement, demande une grande dextérité au médecin qui la pratique et, rend le nombre de transections très important. On constate en effet que les transections touchent 15 à 20 % des cheveux greffés.

Ce nombre étant très important, surtout pour un patient manquant déjà de cheveux.
Quels sont les résultats ?

Cette technique ne laisse aucune cicatrice visible à long terme, mais quelques rougeurs peuvent apparaître dans les heures suivant l’implantation, mais celles-ci disparaitront très vite.

Les résultats obtenus sont définitifs. Les cheveux qui ont été greffés atteignent une longueur d’environ 1 cm 2 mois après l’intervention, et continuent à pousser par la suite.